Créer une dynamique de groupe à distance à partir d’un brainstorming

Posté par: Living Lab Sofa

Célia GONCALVES est formatrice au Cnam Pays de la Loire.
Elle expérimente beaucoup d’outils et de techniques d’animation pédagogique dans le cadre de son travail.
Elle a partagé avec le Living Lab sa toute récente expérimentation.

Une des formations que j’avais programmée en présentiel a dû être basculée à distance quelques jours avant. C’est une formation qui portait sur l’animation de classes virtuelles.
Il est toujours plus difficile de créer de l’interaction entre les apprenants lorsque  l’animation se fait à distance. J’ai dû revoir mon déroulé pédagogique en y intégrant une activité permettant de créer une dynamique de partage d’expériences à distance suivi d’un temps d’apport de contenu.
L’idée de cette activité pédagogique était de permettre aux apprenants de répondre, à distance, à plusieurs questions comme s’ils utilisaient de vrais post-it de différentes couleurs. J’analysais les productions au fil de l’eau afin de pouvoir les illustrer et les compléter le plus efficacement possible.
L’animation d’activités de type brainstorming confronté à des retours d’expériences peut être plus complexe lorsque que l’on doit le faire à distance.
Certains outils de type murs de post-it ou tableaux blancs existent mais leur utilisation en groupe est difficile à réguler à distance et le plus souvent c’est le formateur qui se retrouve à écrire lui-même les idées des apprenants.
Ainsi, dans le cadre de ma veille et avec le support du Living Lab j’ai pu identifier un outil de la plateforme La Digitale : Digistorm et l’adapter à mes besoins. Digistorm est un outil en ligne, entièrement gratuit. Il permet de créer et d’animer des activités de brainstorming à distance (voir fiche outil de Digistorm ). Le brainstorming ou remue-méninges mis en place avec cet outil  a duré environ une vingtaine de minutes pour laisser suffisamment de temps aux participant de présenter leurs idées et me donner l’occasion d’enrichir ce partage par des illustrations et apports théoriques complémentaires.
Cette activité  était présentée de la manière suivante :

“Pour animer une classe virtuelle, partageons nos bonnes idées” :

  • D’activités de pédagogies actives,
  • De parade à un problème technique,
  • Pour faire participer les apprenants
  • Et enfin les trucs que vous aimeriez faire

Vu le nombre de participant(es) (12), j’ai proposé de le faire en deux étapes :

  1. En sous-groupe avec pour consigne de désigner un rapporteur qui allait saisir les informations pour chacun des membres de son groupe
  2. En plénière, où j’anime et j’invite les rapporteurs de chaque sous-groupe à présenter leurs contributions

L’idée du sous-groupe était de mettre en perspective la dynamique de sous-groupe pour rendre chacun plus actif dans une séance de classe virtuelle.
Comme l’outil est très simple, les participants l’ont rapidement pris en main. Chaque sous-groupe a saisi ses idées en sélectionnant la couleur correspondante à la thématique choisie.

Une fois que toutes les idées ont été générées, j’ai rendu visible le tableau organisé en colonnes. L’ensemble des productions y sont réparties avec des codes couleurs. Cela rappelle l’exercice en présentiel où souvent le formateur distribue des post-it de différentes couleurs pour classer les informations recueillies.

Nous avons ensuite pu, en plénière, réorganiser simplement les productions en les classant, les supprimant et les déplaçant d’une colonne à l’autre par un simple glisser/déplacer.
Il est toujours très important de veiller à valoriser les productions des apprenants afin de leur permettre de donner du sens au travail réalisé.
Cette expérimentation a été très positive tant pour la richesse des échanges et des contenus partagés que pour la mise en dynamique du groupe à distance.
Elle peut être reproduite entièrement en plénière si la mise en sous-groupe via l’outil de Visio ne parait pas appropriée à la séance.
L’outil Digistorm peut aussi être utilisé de la même manière en présentiel pour éviter trop de manipulation de post-it, apporter un caractère ludique à l’animation et en garder trace. Ce choix se fera en fonction de l’appétence du formateur ou de la formatrice et du public formé.

Un autre billet de blog (retour d’expérience) sur l’utilisation pédagogique de digistorm.

Laisser un commentaire

testx