Framapad : Expérimenter un outil collaboratif à distance pendant le confinement

Posté par: Living Lab Sofa

Avec la crise sanitaire et période de confinement, les outils en ligne sont apparus comme un maillon essentiel pour assurer la continuité pédagogique.
Nombre d’enseignants ont été amené à changer leurs pratiques pour passer du présentiel au distanciel. Parmi eux, Marie Moreau qui enseigne la communication au Cnam. Elle avait déjà une expérience d’enseignement à distance et a profité de cette période pour tester de nouveaux outils numériques. Sa formation en ingénierie de formation l’aide beaucoup à construire ses séquences pédagogiques et à aller chercher des outils adaptés à ses objectifs pédagogiques. Elle a récemment utilisé Framapad* et nous fait un retour d’expérience.
*Framapad est un service en ligne de traitement de texte, et de travail collaboratif, il permet de produire à plusieurs.

Marie Moreau, formatrice en communication

Sofa : Pourquoi avoir choisi Framapad ?
Lorsque j’ai construit l’architecture de mon cours, j’ai cherché un moyen de varier les modalités pédagogiques. A distance, comme en présentiel, il est important d’alterner les temps descendants via BigBlueButton et des temps participatifs, en intégrant des modalités ludiques. J’ai donc cherché les outils numériques les plus appropriés à mes objectifs pédagogiques. Et en échangeant avec un ingénieur pédagogique du Cnam, j’ai découvert Framapad.

Sofa : Comment l’avez-vous utilisé ?
A un moment donné du cours, les élèves doivent produire en sous-groupe une trame d’entretien en gestion de conflit. J’ai utilisé cet outil, car cela leur permet d’écrire collectivement pour constituer la trame. C’est un outil très simple à utiliser, ils s’inscrivent et ont tous une couleur différente pour les identifier.  Il est possible de revenir et de compléter ce que quelqu’un d’autre a écrit. Il faut être attentif pour que ça ne parte pas dans tous les sens, et cela suppose donc de la négociation entre eux. D’où l’importance de le coupler avec un espace de discussion. En parallèle ils échangent donc sur BibblueButton de manière orale.  Et lorsque ce travail est terminé, il est possible d’enlever le soulignement et en faire un texte normal.

Sofa : Comment est structurée la séance ?
Je commence avec un accueil en classe virtuelle de 30 minutes : pour prendre de leur nouvelles, rappeler les objectifs et donner les informations dont ils ont besoin pour bien travailler. Ensuite, ils ont réalisé la préparation commune sur Framapad pendant 60 minutes. Cela inclut le temps de pause, car, même à distance il faut faire des interruptions – même si dans les faits ils peuvent aller prendre un thé quand ils veulent, on ne sait pas ce qu’ils font derrière leur ordinateur ! On se retrouve ensuite sur BibblueBottun pour réaliser des jeux de rôles pendant 45 minutes. Cela permet de tester la pertinence des trames d’entretien produites. Enfin, je réalise un débriefing jusqu’à la fin de la séance.

Sofa : Quelle est la plus-value de cet outil ?
Cela rend les élèves très autonomes et les implique davantage. Tous participent et contribuent à la production du document commun. Surtout cela leur apprend à coopérer, à travailler ensemble. J’ai trouvé ça aussi riche qu’en présentiel.

Sofa : Des enseignements de cette expérience pour l’avenir ?
Je prépare actuellement un cours sur l’animation de réunion à distance, c’est l’occasion avec le confinement puisque cela se développe beaucoup. Et cela va sans doute s’installer dans beaucoup d’environnement de travail.

Laisser un commentaire